Publicités

Cameroun – Catastrophe: Les inondations tuent 4 personnes à Nkongho Mbo (Sud-Ouest)

Les pluies diluviennes ont provoqué un éboulement de terrain et coupé la route principale qui relie cette localité au reste du pays.

Une catastrophe meurtrière vient de se produire dans le département du Koupé Manengouba, région du Sud-Ouest. La localité de Nkongho Mbo a vu quatre de ses habitants périr dans des inondations causées par les pluies diluviennes tombées ces derniers jours dans la région.

Dans le reportage diffusé sur la CRTV-Télé le 26 août 2020, l’on apprend que la catastrophe a aussi causé des dégâts matériels importants. Une quarantaine de toitures de maison ont été arrachées par le vent. Un éboulement de terrain a coupé la principale route qui reliait la localité au reste du pays. Le circuit électrique a été endommagé.

Un comité d’urgence dirigé par l’honorable Julius Fonge va évaluer les dégâts dans ce coin habité en majorité par des agriculteurs. «Dans certains lieux il y a des dunes de pierre et de terre dont la hauteur dépasse 25 mètres. Elles sont nées du fait des éboulements de terrain», constate le parlementaire.

Nkongho Mbo allonge la liste des localités camerounaises malmenées par les inondations ces dernières semaines. Bien que les eaux qui ont envahi de nombreuses parties de Douala le 21 août 2020 n’aient pas causé de morts, l’on a enregistré d’importants dégâts. La ville d’Edéa non plus n’avait pas été épargnée ce vendredi-là. Tout comme ses environs où deux morts ont été comptabilisés.

A l’Ouest, l’infrastructure routière a été endommagée. C’est le cas de la route de Santchou, qui a été littéralement creusée au point de ressembler à un ravin par la pression des eaux. Dans l’Extrême-Nord, des plantations ont été détruites dans le département du Mayo- Danay.

Le gouvernement a réagi en se déployant dans les endroits sinistrés. La ministre de l’Habitat et du Développement Urbain Célestine Ketcha Courtes s’est rendue à Douala. Son collègue de l’Administration Territoriale s’est lui aussi rendu dans la capitale économique, à Edéa et à Santchou. Il a apporté aux sinistrés, des produits de première nécessité.   

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :