Publicités

Cameroun – Cacaoculture: Deux nouveaux Centres d’excellence de traitement post-récolte de cacao inaugurés dans la région du Centre

Ces centres, construits dans les localités de Lembe-Yézoum dans la Haute Sanaga et Ntui dans le Mbam et Kim, ont été inaugurés les 20 et 22 octobre 2020 par les ministres du Commerce et de l’Agriculture.

Le Centre d’excellence de traitement post-récolte de cacao de Lembe-Yezoum dans le département de la Haute Sanaga, est précisément implanté dans le village de Nguinda I, et celui de Ntui, dans le  village Bindalima dans le département du Mbam et Kim.

Ces Centres d’excellence ont été mis en place dans le cadre du programme Cacao d’excellence du Cameroun initié par le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), renseigne le journal Le Messager dans son édition du 23 octobre 2020.

Pour le ministre du Commerce, «il s’agit de valoriser le travail des producteurs et de leur permettre de tirer la substantifique moelle, je veux dire la juste rétribution, du fruit de leur dur labeur. Eux qu’on a souvent considérés comme la dernière roue du carrosse au profit des autres maillons de la chaîne que sont les acheteurs exportateurs et l’industrie», a souligné Luc Magloire Mbarga Atangana, qui ajoute que l’inauguration de ces Centres d’excellence de traitement post-récolte «traduit la volonté des pouvoirs publics de constamment rechercher des solutions viables et fiables pour le mieux-être des populations notamment les producteurs. A travers la production d’un cacao hautement rémunérateur»,lit-on dans les colonnes du journal.

La mise en place de ces Centres d’excellence de traitement post-récolte de cacao vise plusieurs objectifs: le respect des bonnes pratiques agricoles et environnementales; l’application d’un protocole post-récolte exigeant et la traçabilité; la valorisation du travail des femmes et l’insertion des jeunes; l’épargne et la transparence dans la redistribution du prix aux planteurs.

À propos des prix, le Maître chocolatier français Daniel Mercier «a pris l’engagement devant les producteurs qu’ils achèteront le kilogramme de cacao sorti de ces centres d’excellence au prix de 1640 FCFA. Soit au minimum 640 francs de plus que ce qui est pratiqué hors Centres d’excellence». Une valorisation des prix qui est due «à la qualité de cacao sorti des entrailles de ces Centres d’excellence de traitement post-récolte», précise le journal.

Les Centres d’excellence de Lembe Yezoum et de Ntui viennent s’ajouter aux quatre autres déjà implantés à Zoétélé, à Akomnyada, à Si-Mayaï et à Bessombé.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :