Publicités

Cameroun – Basketball: L’avenir de l’entraîneur camerounais Lazare Adingono sur le banc de touche du club angolais de Petro Atletico club de Luanda est incertain

Les deux parties ne s’entendent pas sur la durée de la prolongation du contrat. Si les angolais proposent une seule année au technicien camerounais, ce dernier souhaite plutôt deux.

L’avenir du sélectionneur de l’équipe nationale de basketball des lions indomptables du Cameroun, Lazare Adingono est incertain sur le banc de touche du club angolais de Petro Atletico club de Luanda. Les deux parties qui fonctionnent depuis plusieurs années ne s’entendent pas sur la durée de la prolongation du contrat du technicien camerounais.

En effet, «après huit années passées à la tête de l’encadrement technique du Petro, pour deux mandats d’une durée de quatre ans à chaque fois, les responsables angolais lui ont proposé un contrat d’un an. Par contre le Camerounais sollicite plutôt une durée de deux ans. D’où la pomme de discorde», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 23 juillet 2020.

«Doté comme toujours de la forte personnalité qu’on lui connaît, sa décision est prise. Si le staff administratif ne cède pas à sa demande, il quitte Petro Atletico», poursuit notre confrère.

En rappel, l’entraîneur camerounais est arrivé au Petro Atletico Club de Luanda  en 2012. Comme palmarès en huit saisons, il a glané cinq titres. «Il a été deux fois champion d’Angola et trois fois vainqueur de la coupe. D’ailleurs, champion en titre, Petro Atletico va participer à la phase finale de la Basket-ball Africa League (BAL). Il s’agit de la nouvelle formule de la Coupe d’Afrique des clubs champions avec FIBA associée à la NBA», relève le journal.

Si la séparation venait à se confirmer, Lazare Adingono pourrait continuer à exercer en Angola. «Son nom figure sur la short-list des cinq techniciens qui ont fait acte de candidature pour être entraîneur national de l’Angola», lit-on.

Publicités
Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :