Publicités

Cameroun – Appel à l’éviction de Paul Biya: Le Gouvernement réitère sa mise en garde à Maurice Kamto et Cie

Dans un communiqué rendu public ce mardi 15 septembre 2020, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, indique qu’aucune manifestation ne saurait être pacifique si elle appelle à l’insurrection.

Le Gouvernement du Cameroun est sur le qui-vive, depuis l’annonce par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), de son intention de débarquer le président de la République, Paul Biya du pouvoir, pour avoir convoqué les collèges électoraux en vue de l’élection des conseillers régionaux le 6 décembre 2020.

Apres la sortie le 7 septembre 2020 du ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, qui mettait déjà en garde les initiateurs des manifestations publiques visant à renverser le régime, le Gouvernement vient de réitérer cette mise en garde à travers un communiqué rendu public ce mardi 15 septembre 2020 par le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi.

Le porte-parole du gouvernement rappelle au président du MRC, Maurice Kamto, ainsi qu’à ses militants et partisans, « qu’aucune manifestation ne saurait être considérée comme pacifique lorsque le but déclaré en est lancement d’un mouvement insurrectionnel et le renversement d’institutions républicaines démocratiquement élues », prévient-il.

René Emmanuel Sadi annonce d’ores et déjà que les autorités déploieront tous les moyens pour empêcher la tenue desdites manifestations, et ajoute que les contrevenants répondront de leurs actes devant les « instances judiciaires compétentes ».

Il faut relever que des déclarations de manifestations publiques des cadres du MRC dans plusieurs circonscriptions du pays essaiment la toile ces dernières 48 heures. Ce qui aurait motivé cette nouvelle sortie du gouvernement. Le ministre de l’Administration Territoriale a instruit certains gouverneurs des régions à ne point autoriser des manifestations publiques.

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :