Publicités

Cameroun – Aménagement routier: Le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtes, organise une conférence sur la vulgarisation du Béton Compacté au Rouleau

La conférence de vulgarisation de cette technique a eu lieu à Bertoua dans la région de l’Est.

En vue de présenter à l’opinion la technologie de Béton Compacté au Rouleau (BCR) et de la vulgariser dans l’ensemble des voiries urbaines au Cameroun, le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU), Célestine Ketcha Courtes a organisé à Bertoua dans la région de l’Est, une conférence le 17 juillet 2020.

Le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 23 juillet 2020 rapporte que: «selon les experts invités pour l’occasion, le choix du BCR, vise à augmenter la durée de vie de la chaussée et réduire les coûts d’entretien onéreux des chaussées en béton bitumineux, dont la technologie et certains intrants sont presque hors de portée des collectivités territoriales décentralisées».

Pour le coordonnateur de la cellule régionale du C2D capitales régionales, Alain Gbaman«le BCR a une durée de vie entre 20 et 30 ans. Si un nid-de-poule apparaît quelque part, la municipalité est capable de l’entretenir juste avec du béton. Nous tenons à rassurer les populations sur la qualité de ce matériau», peut-on lire dans les colonnes du journal.

De plus, pour les partisans de cette méthode, «les intrants du BCR sont disponibles et représentent un atout majeur pour les mairies qui pourront, moyennant une formation basique de leurs services techniques, en assurer de façon autonome l’entretien», lit-on.

Cette technique est déjà utilisée comme couche de roulement dans certains chantiers d’aménagement de voiries urbaines, notamment dans le cadre du programme C2D capitales régionales. «C’est le cas à Bafoussam, ville pionnière en la matière, Garoua et Bertoua. Ici, 9 km de voirie urbaine (sur 15 km prévus au total) ont déjà été revêtus avec cette technologie», relève le reporter.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :