Publicités

Cameroun – Affaire du bébé disparu à l’hôpital central de Yaoundé: La formation hospitalière va porter plainte contre le couple Betsem pour diffamation

Le professeur Fouda, directeur de l’Hôpital central de Yaoundé, l’a annoncé à nos confrères de Cameroon Tribune.

L’administration de l’Hôpital Central de Yaoundé ne compte pas rester impassible après les graves accusations formulées à son encontre par le couple Betsem. En effet, comme l’indiquait Cameroon-Info-net dans un article mis en ligne le 14 octobre 2020, «madame Betsem enceinte de jumeaux, a donné naissance dans cette formation hospitalière de référence. Mais après l’accouchement, il ne lui a été remis qu’un bébé. La famille crie au vol et exige que l’autre enfant lui soit restitué».

Interrogée par nos confrères d’Equinoxe Télévision, la mère éplorée a  indiqué que «c’’est dans l’après-midi que je suis entrée dans le bloc opératoire. On a demandé à tous les membres de ma famille qui étaient présents de s’en aller. Ils voulaient rester au couloir, on leur a dit ‘‘on ne veut voir personne. Avant qu’on ne commence l’opération. Le médecin m’a demandé ‘‘madame, est-ce que vous aimez partager avec les autres ce que vous avez ? Ils m’ont demandé de ne pas les regarder. À un moment, j’ai constaté la disparition de la Major du bloc. Elle est réapparue lorsqu’on refermait mon ventre. C’est à l’Hôpital Central qu’on a déterminé le sexe des enfants. Ils m’ont dit qu’il s’agit de deux enfants», a-t-elle déclaré le 7 octobre dernier, le couple a d’ailleurs  déposé une plainte auprès de la gendarmerie. 

Calomnies et diffamation crie le professeur Fouda, directeur de l’Hôpital central de Yaoundé. Pour ce dernier, le pasteur Betsem et son épouse ont travesti les faits pour se faire passer pour des victimes, alors qu’en fait, il ne s’agissait pas d’une grossesse gémellaire.

«Le directeur de l’hôpital révèle qu’il y a un audio de la dame en question après la césarienne dans laquelle elle confirme que pendant l’opération elle était éveillée et a suivi tout ce qui s’est passé dans le bloc opératoire. Dans l’enregistrement audio, la dame, tout comme le personnel de l’hôpital a été surpris qu’un seul bébé a été retiré de son ventre, au lieu de deux comme tout le monde s’attendait. Le professeur Fouda a également indiqué que contrairement à ce qui a été dit dans le reportage, les membres de la famille de la femme ont été appelés dans le service chirurgical pour être des témoins oculaire de cette situation inhabituelle. La famille a également eu une réunion avec le conseiller médical de l’hôpital. Il s’agissait de permettre à chacun de comprendre la situation qui venait de se produire au bloc et éviter les problèmes qui pourraient survenir plus tard», lit-on dans les colonnes de Cameroon Tribune, dans son édition en kiosque le lundi 19 octobre 2020

Le professeur qui soutient que le problème provient d’une erreur dans l’interprétation des résultats de l’échographie, a annoncé que l’Hôpital central de Yaoundé va porter plainte contre le couple Betsem pour diffamation.

 
Publicités
Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Changement climatique: de meilleurs systèmes d’alerte sont nécessaires pour les conditions météorologiques extrêmes – ONUChangement climatique: de meilleurs systèmes d’alerte sont nécessaires pour les conditions météorologiques extrêmes – ONU

Un nouveau rapport de l’ONU indique que le monde doit augmenter rapidement les investissements dans les systèmes d’alerte précoce pour les événements météorologiques extrêmes. Au cours des 50 dernières années,

%d blogueurs aiment cette page :