Publicités

Cameroun – Accident Ferroviaire d’Eséka: Le Mouvement Réformateur dénonce l’incurie du gouvernement dans l’après-catastrophe au moment où l’Intercity reprend du service

Le président de cette formation politique, Samuel Billong, estime que la reprise du trafic par voie ferroviaire entre Yaoundé et Douala, alors même que les «hautes instructions» du Chef de l’Etat n’ont jamais été appliquées de manière effective, contribue à la profanation de la mémoire des victimes.

Le 21 octobre 2020 marquera le quatrième anniversaire de l’accident ferroviaire survenu dans la ville Eséka (Centre). Depuis cette date, le transport de personnes par voie ferroviaire entre Yaoundé et Douala a été suspendu. L’entreprise Cameroon Railways (CAMRAIL) a annoncé la reprise de la déserte pour le lundi 3 août 2020, dans un contexte où les stigmates de cette tragédie sont encore vivaces dans les esprits.

Au Mouvement Réformateur (MR) de Samuel Billong, cette mesure liée à la reprise du trafic est vertement tancée, alors même que «plus de trois ans après les *hautes instructions* du Chef de l’Etat, rien de significatif n’a été fait pour rassurer les citoyens et les usagers du train sur la limitation des risques d’une survenance d’une telle catastrophe à l’avenir», déplore le patron de cette formation politique.

L’Ingénieur polytechnicien s’offusque de savoir qu’à l’aune des événements actuels, la société de gestion du patrimoine, dont la création était prévue à «brève échéance» dans la convention de concession, demeure une chimère. Il estime que le gouvernement a brillé par une incurie inqualifiable dans la gestion de l’après-crise, et le fait d’adouber la reprise des activités de l’Intercity par le concessionnaire du chemin de fer camerounais, est «la preuve du peu d’égard que les autorités en charge des transports accordent aux usagers du train et à la mémoire des victimes de cette catastrophe», renchérit Samuel Billong.

Le MR dénonce fermement l’abandon par l’Etat de la gestion du chemin de fer au concessionnaire au mépris des intérêts du Cameroun, des populations camerounaises et des usagers, et s’inquiète pour la qualité du patrimoine appelé à garantir la sécurité d’un train rapide en l’absence d’une société indépendante, qui n’est pas liée au concessionnaire.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Football: Les Lions Indomptables du Cameroun auront deux ambassadeurs en demi-finale de la Champion’s League européenneCameroun – Football: Les Lions Indomptables du Cameroun auront deux ambassadeurs en demi-finale de la Champion’s League européenne

Karl Toko Ekambi et Eric Maxim Choupo Moting et leurs clubs sont au rendez-vous du final four. L’Olympique Lyonnais de Karl Toko Ekambi afrontera le Bayern de Munich en demi-finale de la Ligue des Champions européenne le

%d blogueurs aiment cette page :