Publicités

C1: Kanté forcé à se réinventer à Chelsea

Après une saison morcelée par les blessures, N’Golo Kanté a dû remodeler son jeu, avec une contribution offensive réduite, pour trouver sa place dans le nouveau Chelsea de Frank Lampard qui va défier Krasnodar mercredi en Ligue des champions (18h55).

Longtemps indiscutable, Kanté avait été considéré un temps comme transférable cet été, pour compenser un peu la fièvre acheteuse des Blues qui ont déboursé quelque 250 millions d’euros.

Il se disait notamment que l’Inter Milan d’Antonio Conte, qui l’a eu sous ses ordres à Chelsea, avait des visées sur le champion du monde 2018.

 

Un départ qui aurait peut-être permis à Lampard de faire venir de West Ham l’international anglais Declan Rice, capable de jouer au milieu comme dans l’axe de la défense, dont le prix avoisinait les 55 millions d’euros.

Pour ne rien arranger, la presse française s’était faite l’écho récemment de tensions entre le joueur et son entraîneur, une rumeur qualifiée par Chelsea de « totalement absurde ».

« Je pense qu’à peu près tous les clubs au monde voudraient N’Golo Kanté », avait balayé Frank Lampard sur la radio BBC 5 en septembre.

« C’est un joueur incroyable et je ne veux certainement pas le perdre. Il est fondamental dans ce que j’essaye de faire », avait-il encore appuyé.

– Indispensable mais bridé –

Des paroles suivies d’actes puisque Kanté fait à nouveau partie des incontournables avec seulement 7 minutes ratées sur les six premières journées du Championnat d’Angleterre.

Troisième joueur le plus utilisé de l’effectif, toutes compétitions confondues, le milieu de poche semble avoir laissé derrière lui les pépins physiques qui lui ont fait rater une vingtaine de matches la saison dernière, l’obligeant à davantage courir après sa forme qu’après le ballon.

Mais à l’image d’un Chelsea qui doit encore digérer toutes ces arrivées, Kanté est à la recherche du bon équilibre.

Connu pour ses courses folles, sa capacité à harceler l’adversaire très haut et à porter le ballon vers l’avant, c’est dans un rôle plus classique de récupérateur que Lampard semble l’envisager.

Cela a été particulièrement flagrant lors des nuls (0-0) consécutifs contre Séville lors de la première journée de la C1 et à Manchester United, dans un match où la production offensive des deux équipes a été très réduite.

Une évolution qui s’explique aisément par le recrutement très offensif des Blues avec les arrivées de Hakim Ziyech, Timo Werner, Kaï Havertz, et une réorganisation dans un système à double pivot (4-2-3-1), plutôt qu’un seul (4-3-3 à pointe basse) comme en fin de saison dernière.

– Une production offensive minimale –

Le coach de Chelsea qui l’associe majoritairement dans l’axe à Jorginho, beaucoup moins mobile mais plus dans un registre de meneur reculé, n’a d’autre choix que de demander au Français, qui reste son meilleur défenseur dans ce secteur, de brider son activité débordante et de se projeter moins.

Cette mutation se traduit dans les statistiques, puisqu’en allant moins récupérer le ballon dans les pieds adverses, Kanté, qui a été autrefois le meilleur tacleur de Premier League, est devenu le meilleur intercepteur avec 17 ballons récupérés cette saison.

En termes de production offensive, c’est encore plus spectaculaire, puisqu’il n’a tiré qu’une fois au but en 6 matches, alors qu’il était à 0,8 tir par match en moyenne sur les 4 dernières saisons et il n’a fait aucune passe menant à un tir, alors qu’il en faisait 1,2 par match en moyenne, deux catégories où ses statistiques allaient croissantes année après année.

A terme, il se pourrait que le joueur trouve son compte et finisse par se sentir à l’aise dans ce rôle plus contraint.

Alors qu’il aura 30 ans en mars, et même si sa carrière pro a véritablement décollé plutôt tardivement, canaliser un peu ses courses et mieux gérer ses efforts pourrait aussi être une évolution naturelle bénéfique pour le joueur qui a encore beaucoup à donner aux Blues et aux Bleus.

Publicités
Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :