Publicités

Burkina Faso : la fête nationale étouffée par les crises sécuritaire et sanitaire

Le mercredi 05 août 2020 a marqué la soixantième anniversaire de l’accession du Burkina Faso à l’indépendance. Une célébration particulière. Coronavirus et situation sécuritaire obligent.

« Le 5 août 1960, notre pays proclamait son indépendance. Cette accession à la souveraineté nationale et internationale a été le fruit de la lutte d’illustres devanciers », a lancé pour l’occasion, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Tout en saluant la mémoire de ceux qui ont contribué à la construction de du pays, le chef de l’Etat a ensuite rassuré les siens de sa forte volonté de poursuivre l’oeuvre de ses aînés.

« C’est le lieu pour moi, de saluer leur mémoire, et de réaffirmer mon engagement à poursuivre l’oeuvre de construction nationale », a-t-il assuré.

Commémoration marquée par une situation sécuritaire et sanitaire complexe, M. Kabore a salué les efforts des hommes au front.

« Cette année, nous commémorons cette date historique dans un contexte marqué par la persistance des attaques terroristes, et la pandémie du coronavirus. Face à ces fléaux, nous avons su nous battre et nous adapter. C’est pourquoi, je voudrais exprimer toute ma profonde reconnaissance aux forces de défense et de sécurité, et aux personnels de santé, pour les sacrifices consentis », a conclu le président Kabore

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :