Brest arena Soprano au plus haut

Il a 40 ans au compteur, 20 ans de carrière derrière lui et des « talents » incroyables, qui font de son équipe l’une des meilleures de The Voice. Soprano a fait un retour triomphant, vendredi soir, sur les terres brestoises, dans une Arena pleine à craquer. L’ascension de cet éternel adolescent semble inarrêtable.

apres-jeff-panacloc-et-jean-marc-qui-lui-a-laisse-un-doux-message-soprano-a-fait-trembler-les-murs-du-zenith-du-grand-nancy-avec-un-show-a-couper-le-souffle-photos-alexandre-marchi-1552291165.jpg

 

Soprano, c’est un monument de gentillesse. Il est à la ville comme à la scène ou à l’écran : sensible, accessible et bienveillant. On en a la preuve chaque samedi soir, quand il s’adresse aux « talents » qui défilent devant lui et ses petits camarades dans le télé-crochet de TF1. La star, c’est tout le monde sauf lui. « Être coach dans The Voice, c’est une chance, un vrai kif. Même si on se prend des claques, même si on est submergé par l’émotion. On est là juste pour appuyer sur un buzzer et les mettre en lumière, les accompagner, explique-t-il. C’est donc important de trouver les bons mots, on sait comment ils peuvent être parfois perçus. On est passé par là. »

autographe-soprano-2-z.jpg

Vendredi soir, devant les 5 200 chanceux qui avaient pris leurs billets il y a bien longtemps déjà. Après les deux dates de l’Everest Tour précédent, le premier de ces deux passages à Brest était encore plus fort et plus beau que les fois précédentes. La nouvelle scénographie est encore plus spectaculaire avec une structure en forme de container qui s’ouvre comme l’oiseau déploie ses ailes. Déployée, l’ensemble permet aux DJ’s de surplomber le chanteur, mais est aussi un écran en LED géant. Le résultat est renversant et permet à « Sopra » de gravir des sommets.

En 1995, il fonde avec ses cousins Alonzo et Vincenzo – ainsi que son ami d’enfance DJ Sya Styles –, le groupe Kids Dog Black (KDB), vite rebaptisé Les Psy 4 de la rime. Le quatuor participe à plusieurs compilations et bandes originales de films avant de sortir Block Party en 2002,  l’album qui le révèle au grand public. En 2005, au moment des Enfants de la Lune, leur deuxième opus, disque d’or en deux mois, le Marseillais entame une carrière solo. Son premier album personnel, Puisqu’il faut vivre, se vend à des dizaines de milliers d’exemplaires. Soprano est lancé… avant de bien vite trébucher. Pour lui, la fin de la décennie est cruelle. « Il y a dix ans, j’étais au fond du trou… et je suis revenu », confie-t-il. Phoenix, mon nouvel album, c’est comme un message qui dirait “allez, on se lève !” »

Le coach de The Voice enchaîne les tubes que tout le monde connaît par cœur et la soirée passe à une vitesse folle. Le public est en transe et danse de partout pendant les 2 heures du concert. Le rappeur de 40 ans est à son apogée avec sa plus grosse tournée jamais réalisée. Attention pour ceux qui ont raté son passage : il ne reste déjà plus que 1 000 places pour le prochain concert, à Brest, le 22 décembre prochain, qui sera le dernier de sa tournée de 68 dates. En référence à la position qu’il occupe dans le jury de The Voice, après avoir brillé en fin d’année dans The Voice Kids. Une place de choix où son sens du dialogue fait ses preuves. « Je suis une éponge, j’ai besoin de partager, de ressentir les gens. » ajoute-­t-il. Se laisser guider par l’instinct, faire confiance à ses rêves, voilà ses envies aujourd’hui. « The Voice, c’est un peu comme la vie : rien n’est acquis et tout est possible. » Une philosophie qu’il incarne sans jamais se départir d’un sourire.

 1

Étiquettes : , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :