Brésil : au moins 11 morts après des pluies torrentielles

Sao Paulo, 11 mars 2019 (AFP) – Au moins 11 personnes sont mortes en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la zone métropolitaine de Sao Paulo, dans le sud-est du Brésil, entre dimanche soir et lundi matin, ont annoncé les autorités locales.

Le gouvernorat de Sao Paulo, cité par l’agence publique Agencia Brasil a fait état de 11 morts, tandis que les pompiers ont actualisé leur précédent bilan, le portant de sept à 11 morts.

Cinq personnes sont décédées à la suite de glissements de terrain, tels quatre membres de la même famille tués lorsque leur maison s’est effondrée à Riberao Pires, en périphérie de la plus grande métropole du Brésil.

Les autres victimes sont mortes noyées, trois dans le faubourg de Sao Caetano, une à Sao Paulo-même, une à Santo Andre et une autre dans la localité industrielle de Sao Bernardo do Campo.

Les secouristes se déplaçaient en canoë dans les rues submergées par des eaux marron. Certains endroits ont reçu en une douzaine d’heures plus de la moitié des précipitations attendues pour un mois de mars.

Les pluies torrentielles de cette fin d’été austral ont coupé des axes routiers menant à Sao Paulo et interrompu certaines liaisons ferroviaires et d’autobus.

De nouvelles fortes précipitations étaient attendues pour lundi soir dans la zone métropolitaine de Sao Paulo, la plus riche du Brésil, où résident plus 20 millions d’habitants. Le gouverneur de l’Etat de Sao Paulo, Joao Doria, a demandé à la population de sortir le moins possible.

Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :