Publicités

Au Mali, l’ex-dictateur Moussa Traoré inhumé à Bamako après des obsèques nationales

L’ex-dictateur et président du Mali Moussa Traoré, à la tête du pays pendant 22 ans, a été inhumé vendredi à Bamako après des obsèques nationales en présence de membres de la junte au pouvoir et d’anciens responsables nationaux, mais boudées par les dirigeants étrangers.

 

Les dirigeants étrangers n’auront pas fait le déplacement. Les obsèques nationales de l’ancien dictateur et président du Mali Moussa Traoré se sont déroulées vendredi 18 septembre en présence de membres de la junte au pouvoir et d’anciens responsables nationaux.

Dans la matinée, une fanfare mortuaire a marqué l’arrivée du corps dans un cercueil drapé aux couleurs du Mali dans un camp militaire de Bamako où se sont déroulées les obsèques, en présence de soldats en tenue d’apparat.

Moussa Traoré est décédé le 15 septembre à Bamako à l’âge de 83 ans, après avoir dirigé le Mali pendant 22 ans, à la suite d’un coup d’État qui avait renversé en 1968 le président Modibo Keïta, au pouvoir depuis 1960.

Son corps a été placé près de la tribune présidentielle, en présence du colonel Assimi Goïta, chef du Comité national de salut public (CNSP), l’organe mis en place par la junte actuellement au pouvoir.

 

Le colonel Goïta, aux côtés d’autres responsables de la junte, n’a pas pris la parole lors de la cérémonie, à laquelle ont assisté des centaines de personnes.

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :