Publicités

Association Anti-corps : Plainte en vers le secrétaire générale de l’elysee

Anticor a déposé une troisième plainte pour «faux et usage de faux» et «omission substantielle de ses intérêts» contre le secrétaire de l’Elysée Alexis Kohler. Le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler est visé par une troisième plainte de l’association Anticor portant sur ses liens familiaux avec l’armateur italo-suisse MSC. L’association anticorruption avait déjà déposé, les 1er juin et 8 août 2018, deux plaintes pour «prise illégale d’intérêt», «trafic d’influence» et «corruption passive».

A la suite de ces informations, le parquet national financier avait décidé d’ouvrir une enquête pour «soupçons de conflit d’intérêt».Le vice-président d’Anticor Eric Alt a expliqué ce 27 mars sur RT France les raisons qui ont poussé l’association à déposer une troisième plainte, cette fois, pour «faux et usage de faux» et «omission substantielle de ses intérêts» contre le secrétaire général de l’Elysée.

Alexis Kohler est soupçonné de conflit d’intérêts entre ses postes dans la fonction publique et ses liens familiaux avec l’armateur italo-suisse MSC. En 2010 et 2011, il avait approuvé des contrats entre l’armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère, et le port du Havre, dont il était alors membre du conseil de surveillance, selon des documents révélés par Mediapart en mai 2018 .

Aujourd’hui, on découvre qu’il n’a pas déclaré ses intérêts. Lorsqu’il est passé devant la commission déontologique de la fonction publique pour rejoindre MSC, il devait prouver qu’il n’avait pas eu connaissance de faits concernant cette société.

4

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :