Publicités

APPARTEMENTS PRINCIERS

Ils étaient amoureux dans la vie, mais leur cœur battait aussi pour l’art. L’union des peintres Jean‑Paul Riopelle (1923‑2002) et Joan Mitchell (1925‑1992) est inscrite sur la même liste que celles de Rodin et Camille Claudel, Man Ray et Lee Miller, Diego Rivera et Frida Kahlo. Ils étaient deux artistes audacieux, dont la relation se conjugua à l’expression de leur talent. Pour la première fois, une exposition retrace leurs carrières, respectives et parallèles, depuis leur rencontre à Paris en 1955 – elle est américaine, lui canadien – jusqu’à leur séparation en 1979. Des toiles, principalement grand format, emblématiques de leur travail réalisé sous l’emprise de leur passion, sont présentées à Landerneau. Cette exposition a été conçue par le musée national des Beaux-Arts du Québec.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :