Publicités

Alassane Ouattara chez Macron défend le franc CFA, « une monnaie solide »

Si plusieurs économistes, y compris non africains critiquent la monnaie a l’instar du franco-suisse Michel Santi , la monnaie a toujours de fervents défenseurs sur le continent noir. C’est le cas du président ivoirien Alassane Ouattara. Lors d’une conférence de presse, il a réitéré sa position déjà connue de tous.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a demandé aux africains vendredi, après avoir été reçu par Emmanuel Macron, que « cesse le faux débat » sur le franc CFA, qui est « une monnaie solide, bien gérée et appréciée ».

« J’ai entendu beaucoup de déclarations sur le franc CFA (…) Je ne comprends pas ce faux débat », a déclaré M. Ouattara à la presse à l’issue de l’entretien à l’Elysée.

« Le franc CFA est notre monnaie, c’est la monnaie de pays qui l’ont librement choisi, depuis l’indépendance dans les années 60… Elle est solide, elle est appréciée, elle est bien gérée », a-t-il ajouté, en mettant en avant les taux de croissance des huit pays de l’Afrique de l’ouest qui l’utilisent.

« Nous sommes très, très heureux d’avoir cette monnaie qui est stabilisante », a-t-il assuré, en précisant que des réformes la concernant seraient faites « le temps opportun ».

De quoi provoquer la colère des détracteurs de la monnaie sur la toile. Ce n’est pas la première fois qu’Alassane Ouattara prend la défense du Franc CFA. A l’èpoque de l’expulsion de Kemi Seba du SénÉgal, il avait également critiqué les activistes africains affirmant que la monnaie était stable.»

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :