Publicités

Afrique du Sud: L’ancien président Jacob Zuma devant le tribunal

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma est arrivé devant un tribunal de grande instance de la province du KwaZulu-Natal pour une session préliminaire dans un procès pour corruption longtemps retardé lié à un accord controversé sur les armes à la fin des années 1990.

L’accord de plusieurs milliards de dollars a été conclu entre le gouvernement sud-africain et la société de défense française Thales.

Dans un communiqué publié en 2018, la société a déclaré qu’elle n’avait « connaissance d’aucune transgression commise par aucun de ses employés » et qu’elle a une « politique de tolérance zéro en matière de corruption ».

M. Zuma nie toute faute.

L’audience de mardi est principalement consacrée à la procédure préalable au procès, ce qui signifie que les parties devraient discuter de questions logistiques avant le début du procès.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :