Aéronautique: Un échec de réussite dans l’exploit spatial et de l’innovation israélienne

Le 21 février, SpaceX a réussi à placer en orbite la sonde israélienne Bereshit. Celle-ci doit tenter un atterrissage sur la Lune le 11 avril. Après la Russie, les États-Unis et la Chine, l’Israël pourrait ainsi devenir la quatrième nation à s’être posée sur notre satellite.

Jeudi 21 février, à Cap Canaveral (Floride), une fusée Falcon 9 de SpaceX a décollé avec succès à 20h45 heure locale (2h45, vendredi 22 février à Paris). Un lancement particulièrement important pour Israël puisque l’engin a placé en orbite la première sonde israélienne à destination de la Lune. Baptisée Bereshit (« Genèse » en hébreu), elle doit tenter un alunissage le 11 avril. Israël pourrait ainsi devenir le quatrième pays à s’être posé sur la Lune après la Russie, les États-Unis et la Chine (ordre chronologique).

8b991bd6-9bef-48e1-a1fb-0e3ae3097b2f.jpeg

Le vaisseau de 585 kilos doit maintenant entreprendre un voyage de sept semaines et de 6,5 millions de kilomètres à une vitesse de 36 000 km/h jusqu’à notre satellite. Sur la Lune, la sonde israélienne doit essentiellement collecter des données sur la formation de l’astre en mesurant son champ magnétique.Le décollage du Falcon 9 est à revivre en vidéo ci-dessous. Le compte à rebours final commence à 17:44. Le premier étage du lanceur a réatterri avec succès sur la barge de récupération autonome “Of Course I Still Love You”.

media_xll_10784665.jpg

Un projet à 100 millions de dollars;La sonde israélienne est aussi la première construite par une société privée, SpaceIL, en partenariat avec l’entreprise Israeli Aerospace Industries (IAI), l’agence spatiale israélienne et le ministère israélien de la Science et de la Technologie. Le projet à 100 millions de dollars a été largement financé par des fonds privés. À lui seul, le milliardaire israélien Morris Kahn a apporté 40 millions de dollars.

En janvier, la Chine a réussi un alunissage sur la face cachée du satellite avec la sonde Chang’e-4. L’Agence spatiale européenne et ArianeGroup doivent également étudier la possibilité d’une expédition lunaire d’ici 2025.Si la sonde israélienne réussit son alunissage, la cinquième nation sur la Lune pourrait bien être l’Inde avec la mission Chandrayaan-2 dont le lancement 2019. Le Japon prévoit également de suivre le mouvement en 2020-2021 avec l’atterrisseur SLIM.

Le vaisseau spatial israélien Bereshiet s’est écrasé alors qu’il tentait d’atterrir à la surface de la lune.«Si au début vous ne réussissez pas, essayez à nouveau», a déclaré jeudi le Premier ministre Benjamin Netanyahu depuis la salle de contrôle de SpaceIL à Yehud, dans le centre d’Israël. Il a juré qu’Israël tenterait l’atterrissage de la lune dans le futur.L’engin spatial a perdu de la puissance dans son moteur principal après avoir envoyé un selfie à 22 kilomètres au-dessus de la surface de la lune, puis est tombé en chute libre vers la surface. La machine principale a rallumé plusieurs kilomètres au-dessus de la surface avant de perdre la communication avec la salle de contrôle.

Au moins 95 000 téléspectateurs ont suivi en direct une retransmission de la salle de contrôle sur YouTube. Les centaines de messages de discussion en une minute ont indiqué qu’ils regardaient de partout en Israël, aux États-Unis et dans plusieurs autres pays. Bereshit signifie Genèse en hébreu.Environ 200 enfants et parents se sont réunis à la résidence du président Reuven Rivlin à Jérusalem pour assister au débarquement.

De la taille d’une voiture compacte, l’engin pesait environ 1 300 livres au lancement, dont la plus grande partie était du carburant. Il a décollé de Cap Canaveral, en Floride, le 21 février, à bord d’une fusée SpaceX Falcon 9. Il a utilisé la gravité de la terre, puis de la lune, pour se frayer un chemin jusqu’à la surface lunaire, parcourant 3,4 millions de miles sur ses orbites autour de la terre et un autre million autour de la lune.

L’heure d’atterrissage de l’embarcation était inscrite jeudi sur le tableau d’horaires d’arrivée électroniques à l’aéroport international Ben Gurion, près de Tel Aviv, aux côtés d’autres vols.

Netanyahu et sa femme Sara sont entrés dans la salle de contrôle quelques instants avant l’atterrissage prévu et ont salué les scientifiques et les techniciens. Ils prirent place au premier rang de la salle d’observation, à l’extérieur de la salle de contrôle. Yonatan Winetraub, Kfir Damari et Yariv Bash, cofondateurs de SpaceIL, étaient également assis au premier rang.

Avant la tentative d’atterrissage, l’équipe de SpaceIL s’est souvenue de Ilan Ramon, le premier astronaute israélien, décédé en 2003 à bord du Columbia lorsque la navette spatiale avait explosé lors de la rentrée.

 

Un échec qui est aussi un succès

images.jpg

Un alunissage réussi aurait fait d’Israël le quatrième pays à se poser sur la Lune, après la Russie, les États-Unis et la Chine. Il aurait aussi permis à SpaceIL de devenir la première startup principalement financée par des donateurs privés, sans budgets gouvernementaux, à se poser sur la Lune.Malgré cet échec, la mission dans son ensemble est une très grande réussite car ce qu’a réalisé SpaceIL n’était évidemment pas une mince affaire.Le Japon prévoit l’envoi vers 2020-2021 d’un petit atterrisseur lunaire, baptisé SLIM, pour étudier une zone volcanique.

Une immense araignée à cinq pattes

media_xll_10784665.jpg

« Si vous ne réussissez pas la première fois, vous réessayez », a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahou depuis la salle de contrôle, où il assistait à la tentative d’alunissage en compagnie de l’ambassadeur américain en Israël David Friedman.Baptisée Beresheet (Genèse, en hébreu), cette sonde de 585 kilos ressemblant à une immense araignée à cinq pattes était un objet de fierté en Israël, qui espérait devenir après les Etats-Unis, la Russie et la Chine le quatrième pays à faire se poser un appareil sur le satellite distant de 384.000 km de la Terre.

BBVQQrO.jpg

4

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :