abus sexuels: le cardinal pell est condamné a 6 ans de prison pour viols et agressions sexuelles sur mineurs

Cette scène rare s’est jouée mercredi 13 mars à 10 heures à Melbourne, Trois mois plus tôt, le 12 décembre, il avait été reconnu coupable d’agressions sexuelles. Le cardinal australien George Pell a été condamné à six ans de prison pour abus sexuels sur deux choristes mineurs alors qu’il était archevêque de Melbourne dans les années 1990, indique Vatican News en italien . Une audience de prononciation de peine ouverte à la presse, retransmise en direct sur les télévisions et les radios du pays, dans un tribunal assiégé par les caméras et les manifestants.

image.jpg

sur les réseaux sociaux, ont cru voir se dessiner une peine légère. Il n’en a rien été.Il est vrai que le magistrat a souligné l’âge avancé du cardinal. « Vous pourriez ne pas vivre assez longtemps pour sortir de prison », lui a-t-il lancé, reconnaissant encore que la détention serait difficile pour lui, en raison de sa « notoriété ». Le juge a aussi assuré qu’il prenait en compte la santé fragile de George Pell, ou encore les nombreuses accusations portées contre le prélat et qui n’ont pas finalement donné lieu à un procès. « Je ne suis pas là pour juger l’Église catholique », a d’ailleurs déclaré le juge au début de son propos. « Vous ne devez pas être un bouc émissaire. » Le juge a également rappelé que le cardinal n’avait pas d’antécédents judiciaires, et s’est dit convaincu qu’il ne présentait aucun risque de récidive.

Le jugement de condamnation a été prononcé le 11 décembre 2018 et rendu public le 26 février. Au nom de la transparence, le juge Peter Kidd a ordonné la diffusion en direct de la lecture de la peine, le 12 mars, sur différentes chaînes. Il devra passer trois ans et huit mois de période de sûreté avant de réclamer une liberté sous caution. Le cardinal ayant plaidé non coupable, le juge a relevé qu’il n’avait formulé « ni remords, ni contrition susceptibles de réduire sa peine », et ses avocats ont fait appel de ce premier jugement. Ce nouveau procès se tiendra les 5 et 6 juin prochains. Après la condamnation du cardinal en première instance, la Congrégation pour la Doctrine de la foi avait annoncé l’ouverture d’une enquête pour traiter son cas.

Dans un communiqué, la victime s’est dite « reconnaissante » envers le tribunal mais a aussi affirmé ne pas « connaître le repos », car « plane l’ombre de la procédure d’appel ». Le père de la deuxième victime, décédée d’une overdose en 2014, a fait part de sa « déception ». Le 26 février, le Saint-Siège avait réagi au jugement de condamnation en affirmant son « total respect à l’égard de la justice australienne ».

 

1

Étiquettes : , , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :