Publicités

À l’arrêt 3 mois après sa mise en service, la laiterie de Maroua est de nouveau fonctionnelle grâce au soutien de l’UE

 – La mini laiterie de Maroua, la capitale de la région de l’Extrême-Nord, l’un des principaux terreaux de l’élevage bovin au Cameroun, est de nouveau opérationnelle depuis le 5 novembre 2020. Mise en service en 2019, cette unité agro-industrielle avait été mise à l’arrêt trois mois plus tard, à cause des difficultés diverses, parmi lesquelles le défaut de matière première.

La reprise officielle des activités depuis le 5 novembre 2020, apprend-on, fait suite à un financement d’un montant de 100 millions de FCFA, mis à disposition par l’Union européenne. « Le Cameroun importe 60 000 tonnes des produits laitiers pour une valeur de 240 milliards de FCFA. Pourtant, nous voyons que le Cameroun, dans les régions septentrionales, a tous les éléments pour produire du lait, des produits laitiers en qualité et en quantité, pour répondre aux besoins des consommateurs locaux… », a expliqué au trihebdomadaire régional L’œil du Sahel, le représentant de l’UE à la cérémonie de Maroua.

 Dotée d’une capacité de transformation de 2000 litres de lait par jour, la mini laiterie de Maroua est le fruit d’un vaste programme gouvernemental, qui a également permis de doter d’infrastructures similaires les villes de Garoua, dans le Nord ; Ngaoundéré et Meiganga, dans la région de l’Adamaoua.

 

 

 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :