Publicités

180 corps retrouvés dans des charniers au Burkina Faso

Les corps d’au moins 180 hommes ont été retrouvés dans des fosses communes dans le nord du Burkina Faso, selon un rapport de Human Rights Watch.

Les tombes ont été trouvées dans une région où les forces gouvernementales combattent une insurrection jihadiste.

Les hommes avaient été enterrés sous des ponts, dans des champs et le long des routes principales près de la ville de Djibo en groupes de jusqu’à 20 personnes.

Human Rights Watch a déclaré qu’il y avait des preuves qu’ils avaient été victimes d’exécutions extrajudiciaires par l’armée.

Le groupe a exhorté le gouvernement à découvrir qui a transformé la zone en ce qu’elle a appelé un « champ de mise à mort ».

Le ministre de la Défense, Moumina Cheriff Sy, a suggéré que des groupes militants portant des uniformes de l’armée volés pourraient être responsables.

Le gouvernement a déclaré qu’il enquêterait sur ces allégations.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :