« Je suis la preuve du rêve camerounais, comme Samuel Eto’o et Rigobert Song » déclare Jean de Dieu Momo

Cet après-midi,Maitre Jean de Dieu Momo a fait une sortie sur son compte Facebook ou il exhorte les camerounais à une prise de conscience,afin de »profitez des grandes opportunités »initiées par le Président de la République. Il invite ses compatriotes à ne plus céder aux manipulations, mais à se concentrer » au bonheur qu’offre le Cameroun’

« Encore une fois je vous supplie de ne plus partir à l’aventure ! N’abandonnez pas le paradis terrestre africain pour partir »,il ajouta. Selon lui, le Cameroun est un terrain rempli d’opportunités qu’il faut saisir.« Profitez des grandes opportunités qui sont palpables chez nous. N’écoutez plus les bonimenteurs du chaos qui peignent tout en noir ». Conseille l’avocat au barreau du Cameroun. 

Il n’hésite pas de prendre son cas à témoin, lorsqu’il affirme: « Je suis la preuve du rêve camerounais. Comme Samuel Eto’o fils et Rigobert Song BahanagTout le monde peut réussir ici. Il faut y croire. Celui qui ne réussira pas au cours de ce mandat devra se regarder dans le miroir et se demander s’il a choisi le bon chemin. » Rassure le ministre.

Tout le monde peut réussir ici. Il faut y croire. Celui qui ne réussira pas au cours de ce mandat devra se regarder dans le miroir et se demander s’il a choisi le bon chemin. Concentrez-vous pour réussir. Au lieu d’aller mourir bêtement et lâchement comme des animaux. En abandonnant vos familles pour des chimères. Ces pays où vous allez lâchement ont été construits par leurs enfants. Et vous abandonnez le vôtre. Ensuite vous allez accuser la gouvernance ou Paul Biya. Pfsuiiiip!! »

Cette sortie a suscité des réactions sur la toile dans la mesure où certains internautes pensent que prendre un cas sur mille relèverait d’un manque de sérieux : « Son Excellence Fo’o Dzakeutonpoug ! Je suis très flatté de vous voir vanter les qualités et les capacités d’un jeune qui a osé et a réussi. Le ratio de l’échantillon est-il représentatif ? Allez fouiller son background vous trouverez une ficelle qui est son support ou mentor et qu’il ne vous l’a pas dit. Anyway moi j’y suis déjà je ne mendie pas mon pain bien au contraire je soutiens famille, ami, voisin… donc je ne souffre pas… », lance Maurice Tiemeni, un de ses suiveurs.

Pour Luc Bvouma, l’idée de l’avocat est certes acceptable, mais les pouvoirs publics devraient repenser la politique de l’emploi : « Bonne réflexion sauf qu’il faut créer des emplois réels financer tout le monde sans vérifier ses origines permettre aux autres de vivre dans cet enfer imposé, non tant que ça ne change pas les enfants iront toujours ». 3

Étiquettes :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :